Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Metronome, de Lorànt Deutsch

Posté le 8 janvier 2010

De Lorànt Deutsch, je connaissait surtout sa bonne bouille et ses films. Ces derniers ne sont d'ailleurs pas ceux que je préfère; On le savait donc acteur, et puis voilà que je tombe sur un article à propos de son livre sur une histoire de France au rythme du métro parisien. A chaque station sa portion d'histoire. Et en plus il paraît que c'est bien. Ni une ni deux je me procure l'ouvrage.

Alors avant d'attaquer les choses sur le fond, prenons les un peu sur la forme; Le sous-titre est bien L'histoire de France au rythme du métro parisien, mais il s'agît en fait et surtout d'une histoire de Paris. Alors les tatillons diront que les deux se confondent, les plus chauvins diront que c'est la même chose, je me contenterai de rappeler que s'il est vrai qu'il s'est passé beacoup de choses à Paris, il s'en est également passé beaucoup ailleurs.

Nonobstant ce petit rappel à l'ordre, quid de cette histoire. Eh bien pour calmer les furieux, ou au contraire attiser leur colère, sachez que Lorànt Deutsch ne semble pas vouloir se placer comme docte à travers cet ouvrage, mais bien faire partager sa passion pour Paris et son histoire. Et en cela il réussit remarquablement bien. Le style est fluide et l'on ne s'encombre pas trop de détails, si ce n'est pour quelques petites anecdotes qui ponctuent le récit dans des encadrés évoquant des apartés avec l'auteur. Car le texte ne manque pas de verve, et pour peu que l'on prenne le temps d'y mettre le ton, on sentirait presque l'odeur du café, on entendrait presque les bruits de la rue entourant la terrasse de bistrot à laquelle nous a convié l'auteur pour nous faire partager sa passion.

A chaque station du métro parisien correspondra donc un chapitre du livre et un autre de l'histoire. Seul regret que j'ai pu avoir, pas de bibliographie pour vérifier les propos de l'auteur, qui semblaient néanmoins plutôt corrects d'après les souvenirs qu'il me reste. Ce métronome ne vous sera donc probablement d'aucune utilité si vous recherchez des informations précises pour quelque exposé à rendre après le week-end, en revanche il constituera un excellent ouvrage de banalisation pour rendre l'histoire plus vivante aux yeux de ceux qui la croient fossilisée. Et pour ceux qui habite Paris, pour le meilleur et pour le pire, ils pourront se servir de certaines pages comme d'un petit guide de certains lieux, pour aller voir une ancienne tourelle cachée derrière un interphone, ou la cave d'un restaurant, qui est la dernière cellule de la Bastille...

Posté par tibo

Co-fondateur du projet, passionné par tout ce qui touche de près ou de loin à la culture au sens large, des jeux vidéo aux arts graphiques en passant par la musique, je cherche avant tout à faire partager mes coups de coeurs tout en découvrant de nouveaux sujets.
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant