Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Highly Complex Machinery de Reverse Engineering

Posté le 6 mai 2010

En 2006, Reverse Engineering avait défrayé la chronique en signant son premier album Duck & Cover sur le bien productif label lyonnais Jarring Effects. Après quatre années, la formation genévoise d'electro hip-hop signe à nouveau sur Jarring Effects pour un nouvel album intitulé Highly Complex Machinery.

Comme Duck & Cover, ce nouvel album privilégie un hip-hop lourd, puissant et profondément synthétique. Et c'est avec plaisir que l'on retrouve aux côtés des rythmiques saturées les samples de science-fiction 70's dont le collectif a le secret. Et puis, comme on ne change pas une équipe qui gagne, on retrouve aussi  sur de nombreux titres les scratchs efficaces de G-Bart, les chants éthérés de Jasmine ou l'excellent flow MC Blu Rum 13.

Dans certains titres, comme par exemple l'incroyable Romeo Echo, Reverse Engineering démontre une pleine maturité de son qui frise la virtuosité. Dans d'autres titres en revanche, on a l'impression que Reverse Engineering s'essaye à d'autres genres avec une assurance qui n'est pas claire. Cela peut rendre l'album un peu inégal à la longue mais la qualité globale de l'album reste de très haut niveau.

Ainsi, Highly Complex Machinery s'affirme comme une bonne référence en hip-hop instrumental. A la fois jouissif et créatif, cet album n'hésite pas à bousculer les frontières du genre, le succès n'est pas toujours au rendez-vous mais quand il y est, il est tel que les expérimentations ne souffrent plus aucune discussion. Alors, pourquoi ne pas vous mettre au hip-hop suisse ?

Posté par greg

Co-fondateur du m:3. Amateur de musiques électroniques, en particulier de musiques minimalistes et abstraites. Toujours à la recherche de l'underground et opposé à l'idée même d'"industrie culturelle". Mathématicien le jour, DJ la nuit. Après avoir vécu dans la capitale des Gaules, de la France et au Québec, s'est exilé dans la Caraïbe pour cacher la fortune amassée grâce à ses recherches fondamentales et à ses concerts, il semble cependant miraculeusement absent des fichiers Offshore Leaks.
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant