Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Bomb It!, de Jon Reiss

Posté le 10 septembre 2010

Bomb It! Peins le à la bombe. Utilise tout ce que tu as sous la main pour t'exprimer sur ce mur, ce train, ce bus. S'il es vierge, crée, si une partie en est occupée, réponds au premier artiste. Bomb It! est un documentaire assez engagé sur l'art du graffiti à travers le monde. Jon Reiss se déplace dans plusieurs villes sur plusieurs continents pour y rencontrer les artistes officiant dans la rue, mais aussi capturer en vidéo les points de vues d'officiels et de simples citoyens.

On croise ainsi des figures connues du mouvement, la plus emblématique étant certainement Shepard Fairey. Ce dernier est probablement celui qui réussit le mieux à allier la culture de rue, continuant malgré plus d'une centaine d'arrestations à poser ses oeuvres un peu partout dans les rues, avec certaines nécessités commerciales. Pour ces dernières, il a crée une agence de design, une galerie d'art et vend parfois son talent à de très grosses compagnies.

A travers toutes ces rencontres, on découvre à quel point le mouvement à fortement évolué depuis la fin des années 60. Mais loin de ne montrer qu'une évolution historique, ce documentaire, très bien construit, montre aussi à quel point le mouvement à été repris par les artistes de différents pays et continents et adapté à leur histoire de l'art. Le graffiti à Los Angeles n'est ainsi clairement pas le même que celui de Paris, Tokyo ou Sao Polo.

Choix intéressant du réalisateur, pas de voix off, pas de commentaires. L'art est ici censé parler de lui-même, tout comme les différentes interviews sont censées expliquer le mouvement. Jon Reiss donne aussi la parole à ceux qui n'aiment pas cette forme d'expression. Il interroge des officiels qui considèrent que le graffiti n'est en rien de l'art, mais purement et simplement du vandalisme. Officiels qui sont en cela rejoints par une partie de la population. Mais il donne aussi la parole à ces simple citoyens qui pensent que les murs gris et la bâtiments gigantesques et géométriques ne sont pas une fatalité, et qu'il est tout à fait normal de vouloir les décorer, rajouter des couleurs dans la rue.

Enfin, Reiss n'hésite pas non plus à montrer les dangers que certains de ces artistes encourent. Sont souvent évoqués les morts, les bagarres, les gangs et les problèmes de violences qui marchent malheureusement côte à côte avec le mouvement dans certains endroits. Mais une fois encore, il montre à quel point l'art de rue dénonce plus ces situations qu'il ne les provoque.

Un documentaire qui apporte donc un éclairage plus qu'intéressant sur une culture urbaine qui reste encore très incomprise dans beaucoup de lieux et par beaucoup de gens. Certaines solutions pour contenter tout le monde sont esquissées sur la fin, mais le but de ce documentaire est plus de donner les clés de la compréhension d'un mouvement populaire plutôt que de tenter d'en dicter des limites. Il y avait Wild Style, il y a désormais Bomb It!.

http://blog.bombit-themovie.com/

Posté par tibo

Co-fondateur du projet, passionné par tout ce qui touche de près ou de loin à la culture au sens large, des jeux vidéo aux arts graphiques en passant par la musique, je cherche avant tout à faire partager mes coups de coeurs tout en découvrant de nouveaux sujets.
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant