Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Triangulation, de Scuba

Posté le 29 septembre 2010
Scuba - Triangulation

Ayant émergé au milieu des années 2000, le nom de Scuba est rapidement devenu synonyme d'un dubstep fait de qualité et de subtilité. Ainsi, deux années seulement après la sortie de son premier EP sur Hotflush Recordings, Scuba signe déjà sur l'excellente compilation Box of Dub, sortie en 2007 sur le très prestigieux label Soul Jazz Records. Après un premier album très remarqué (A Mutual Antipathy sorti en 2008 sur Hotflush Recordings), l'artiste revient maintenant avec un second album, Triangulation, qui ne trahira pas la réputation de l'artiste.

Triangulation développe un dubstep à la fois rond et dynamique. Les rythmiques énergiques et feutrées, s'allient à des basses profondes et des samples filtrés et réverbérés, créant une ambiance parfaitement hypnotique. L'album s'inscrit inévitablement dans l'ère post-Burial, avec une part belle donnée à l'atmosphère et une forte propension aux sons filtrés et aux voix surpitchées mais l'ensemble est tout de même nettement plus rythmé que le fameux Untrue de Burial (Hyperdub, 2007).

L'aspect abstrait et purement instrumental ainsi que la très grande cohérence des titres font de Triangulation un album qui transporte. L'auditeur, envoûté, fait un voyage dans un monde aux ambiances à la fois post-urbaines et tribales. Un voyage extrêmement énergique sans jamais être violent. Le titre le plus club de l'album, On Deck, est probablement la meilleure illustration de cette capacité qu'a Scuba de développer à la fois puissance et finesse.

Triangulation est ainsi un album qui fait plaisir en montrant qu'il existe encore une scène d'Intelligent Dance Music au sens propre du terme.

Posté par greg

Co-fondateur du m:3. Amateur de musiques électroniques, en particulier de musiques minimalistes et abstraites. Toujours à la recherche de l'underground et opposé à l'idée même d'"industrie culturelle". Mathématicien le jour, DJ la nuit. Après avoir vécu dans la capitale des Gaules, de la France et au Québec, s'est exilé dans la Caraïbe pour cacher la fortune amassée grâce à ses recherches fondamentales et à ses concerts, il semble cependant miraculeusement absent des fichiers Offshore Leaks.
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant