Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Solitude

Posté le 27 octobre 2010

Alors que de nombreux genres musicaux déclinent doucement en musique électronique, la scène dubstep subit quant à elle une croissance telle qu'elle en est devenue difficilement lisible. Dans la complexe arborescence  de ce genre musical, il est des branches qui ont plongé dans d'insondables profondeurs, dures, parfois violentes et il en est d'autres qui se sont élevées vers des atmosphères, éthérées, plus délicates et souvent plus touchantes. C'est notamment le cas de la musique de Solitude, un DJ underground qui mixe avec passion un style, assez justement nommé ambient-dubstep, et qui distribue ensuite généreusement ses mixes représentant d'ores et déjà près de dix heures de musique.

En un peu plus d'un an, l'artiste a publié huit mixes sur sa page Soundcloud. Dans ces mixes, Solitude mixe avec une grande simplicité tout ce qui a trait au versant le plus minimaliste, le plus atmosphérique et surtout le plus mélancolique de la scène dubstep. Des artistes comme Burial, Akema, Phaeleh y ont une place de choix mais on retrouve aussi Skream, Scuba et même Mozart... Autant dire que la sélection est large et souvent très créative.

Propres techniquement, les sets sont n'ont rien d'impressionnant de ce point de vue, c'est la composition de ceux-ci qui est talentueuse. Choisissant les titres avec une grande justesse, Solitude nous immerge totalement dans un univers onirique à la fois triste et délicat. Et si en général vous n'êtes pas amateur d'ambient en général, ne vous méprenez pas, le terme ambient est loin de signifier beatless ou noise, il signifie simplement que l'accent est plus mis sur l'atmosphère que sur l'éventuelle virtuosité technique des compositions. Les titres restent en général d'une très bonne tenue générale et si des morceaux un peu faciles font leur apparition çà et là, c'est finalement pour mieux parvenir à créer cette étonnante impression de paisible harmonie qui se dégage de ces mixes.

Pour rajouter au charme du projet, Solitude est tout sauf narcissique. Ainsi, sa page ne contient aucune information sur sa petite personne, seulement un lien vers sa page Facebook pour les amateurs de réseaux sociaux. Un exemple que bien d'autres devraient suivre tant il est souvent plus intéressant de laisser la musique parler d'elle-même plutôt que d'écouter quelqu'un s'autoproclamer étoile montante de la scène...

Tous les mixes sans exception valent le détour. D'une certaine manière ils se ressemblent mais surtout ils s'assemblent parfaitement. J'avoue d'ailleurs avoir un faible pour l'expérience procurée par l'écoute consécutive des volumes 5 à 8. Bien sûr, cela représente une assez longue durée que vous ne voudrez (ou simplement pourrez) peut-être pas dégager. Alors essayez indistinctement l'un de ces quatre derniers sets, il me serait trop dur d'en choisir un seul tant chacun a du charme. Mais avant, vérifiez bien que vous ne pouvez pas dégager un tel créneau, car il serait dommage de se presser et de ne pas donner à cet artiste le temps qu'il mérite de se voir octroyer.

Solitude, en streaming / téléchargement gratuit sur : http://soundcloud.com/solitude

Posté par greg

Co-fondateur du m:3. Amateur de musiques électroniques, en particulier de musiques minimalistes et abstraites. Toujours à la recherche de l'underground et opposé à l'idée même d'"industrie culturelle". Mathématicien le jour, DJ la nuit. Après avoir vécu dans la capitale des Gaules, de la France et au Québec, s'est exilé dans la Caraïbe pour cacher la fortune amassée grâce à ses recherches fondamentales et à ses concerts, il semble cependant miraculeusement absent des fichiers Offshore Leaks.
Commentaires (1) Trackbacks (0)
  1. Excellents mixes effectivement, qui vont clairement vers les morceaux les plus appréciables d’un genre, qui, à mon avis, se noie dans beaucoup trop de diversité, voire parfois de vulgarité. Alors qu’au contraire, Solitude devient meilleur avec chaque mix, propose des sélections toujours plus cohérente, ne cherche pas l’esbrouffe technique au profit d’une écoute sereine. Un vrai plaisir.


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant