Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Burial, Street Halo EP

Posté le 21 avril 2011

Parmi les artistes les plus influents de la scène électronique ces dix dernières années, Burial tient incontestablement une place de choix puisqu'il a su extraire du dubstep l'essence la plus abstraite et la plus envoûtante pour en faire une musique souple, profonde et fascinante. Après une période de productivité intense entre 2005 et 2007 sur Hyperdub, l'artiste s'est fait ensuite plus discret avec seulement quelques titres sortis au compte-gouttes en collaboration ou au fil de compilations. C'est donc avec beaucoup d'impatience que la scène attendait son nouvel EP : Street Halo, disponible en 12" depuis quelques temps et, depuis peu, en version digitale sur le site de Hyperdub où il est aussi en libre écoute.

L'un des secrets du succès de Burial est probablement sa totale intégrité artistique, alors même que tous les projecteurs de la scène électronique sont braqués sur lui. Refusant les dates en festival, les interviews, mettant une éternité à sortir ses titres un à un, l'artiste semble ne s'intéresser qu'à la qualité de sa musique, et c'est tant mieux. Ainsi, après quatre années d'attente, les trois titres qui constituent Street Halo sont loin d'être une maigre récompense.

Pour cet EP, Burial continue l'évolution entamée avec Untrue vers un dubstep feutré et éthéré, appuyé par un travail de filtrage d'une précision toujours chirurgicale. Et comme pour Untrue, un rôle prépondérant est joué par la présence de voix féminines abstraites disséminées au milieu d'un monde fait de basses rondes et profondes et de rythmiques dynamiques, complexes et parfaitement maîtrisées.

La principale différente vis à vis des précédentes sortie de Burial est une tendance vers des mélodies plus prononcées et une tonalité légèrement plus concrète, surtout pour ce qui concerne le titre éponyme. Cependant, que les amateurs de minimalisme se rassurent, l'artiste n'a rien perdu de sa hauteur et, au contraire, c'est tout à son honneur de parvenir à concilier avec autant d'élégance l'esthétique de l'abstraction avec la douce chaleur d'une réalité tangible.

Il y aurait sûrement beaucoup à dire à propos de cette sortie mais puisque l'artiste lui-même semble préférer ne pas en parler, nous n'en dirons pas plus et vous laisserons simplement libre de vous faire une opinion vous même sur le site d'Hyperdub.

Posté par greg

Co-fondateur du m:3. Amateur de musiques électroniques, en particulier de musiques minimalistes et abstraites. Toujours à la recherche de l'underground et opposé à l'idée même d'"industrie culturelle". Mathématicien le jour, DJ la nuit. Après avoir vécu dans la capitale des Gaules, de la France et au Québec, s'est exilé dans la Caraïbe pour cacher la fortune amassée grâce à ses recherches fondamentales et à ses concerts, il semble cependant miraculeusement absent des fichiers Offshore Leaks.
Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant