Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Essai non transformé pour James Blake

Posté le 15 octobre 2011

Après plusieurs sorties de grande qualité, dont notamment deux EPs très pointus sortis R&S, James Blake avait pris un virage dangereux pour la sortie de son premier album, James Blake, mélangeant crooning et sonorités expérimentales. Ce virage avait cependant été très bien maîtrisé etJames Blake sorti sur Atlas Records en début d'année, quoique trop facile à la longue, avait été une belle découverte. Mais la sortie de virage allait être difficile à négocier, comme en témoigne l'EP qui a pris la suite : Enough Thunder.

James Blake, de James Blake

Posté le 8 février 2011

Il y a à peine deux mois de ça, James Blake faisait son apparition dans nos colonnes. Nous avions en effet été subjugués par ce talentueux artiste atypique qui, bien qu'officiellement issu de la scène dubstep, développe une musique personnelle et sensible, aux frontières de l'electronica voire du crooning. C'est donc une impatience certaine que nous attendions son premier album, sorti sur Atlas Records ce lundi 7 février 2011.

James Blake

Posté le 4 décembre 2010

En à peine un an d'existence musicale, James Blake a déjà signé quatre EPs sur des labels montants comme Hemlock Recordings ou Hessle Audio mais aussi sur le mythique label R&S Records où Aphex Twin signait ses premiers titres en 1992. Ancien collaborateur de Mount Kimbie, James Blake se retrouve naturellement classé sur la scène dubstep, mais sa musique relève tout autant de l'electronica, de l'ambient et... de la chanson de charme.