Magm3 guide informel de nouvelles cultures depuis le siècle dernier

Les coulisses sonores du festival Roskilde

Posté le 25 août 2010

Si vous lisez ce blog, j'imagine qu'il y a peu de chances pour que ayez été au festival Rosklide au Danemark cet été. Et si j'en parle, ce n'est pas pour vous dire que vous avez manqué quelque chose -je n'y étais pas moi-même-, le Danemark étant trop loin, et la programmation de toute façon bien trop inégale (de Alice in Chains à LCD Soundsystem en passant par Gonjasufi).

En revanche, là où ce festival a attiré mon attention, c'est dans la participation improbable du danois Jacob Kirkegaard, nom reconnu de la scène ambient et expérimentale qui a signé cinq albums, dont trois sur le très pointu label Touch. Une participation originale puisque ce dernier ne jouait non pas sur le festival (on imaginerait de toute façon mal un set ambient avec Motörhead qui joue en arrière) mais avait été missionné d'en enregistrer les sons pour ensuite en faire la bande originale.